• Sandrine NGATCHOU

Les femmes de plus de 40 ans sont exploitées par les cliniques de fertilité


Les femmes de 40 ans sont exploitées par les cliniques de fertilité, c'est ce qu'indique l'organisme de surveillance des cliniques de fertilité.


Image by racketeer

Les femmes âgées sont exploitées par les cliniques de FIV "Marché de l'espoir", un avertissement du chien de garde de la fertilité.





Sally Cheshire, présidente de la Human Fertilisation and Embryology Authority (HFEA), a déclaré au Daily Telegraph que certaines cliniques privées utilisaient des "taux de réussite sélectifs" pour cibler les femmes âgées.

La FIV est moins susceptible de réussir à mesure qu’une femme vieillit.

Depuis 2004, le nombre de femmes dans la quarantaine qui suivant un traitement de fertilité a doublé pour atteindre 10835 en 2017.


Les derniers chiffres de la HFEA montrent que, parmi celles qui utilisent leurs propres ovocytes, sur 2 265 transferts d’embryons en 2017, seulement 75 femmes âgées de 43 à 44 ans se sont retrouvées avec un bébé.


Sur 10835 femmes dans la quarantaine ayant utilisé leurs ovocytes en 2017 pour la FIV, seules 75 femmes âgées de 43 à 44 ans ont eu un enfant.

Chez les personnes de plus de 44 ans, le taux de réussite a été encore plus faible, s’élevant à 1 % entre 2004 et 2017.

Mme Cheshire a déclaré à la BBC que certaines femmes ne disposaient pas de leur " réelle chance de réussite pour le taux de naissance vivante" lors de la vente du traitement.


Elle a déclaré que toutes les cliniques britanniques devaient être "transparentes" sur les coûts impliqués, ainsi que sur le résultat probable.


Mme Cheshire a ajouté que les cliniques indiquant des "statistiques sélectives" avaient tendance à être "étrangères", à savoir hors du Royaume-Uni.

"Si vous avez un traitement au Royaume-Uni, toutes ces cliniques sont réglementées par le HFEA - dans l’ensemble, c’est un bon secteur", a-t-elle déclaré.

"Ce qui nous inquiète, ce sont les cliniques étrangères qui viennent au Royaume-Uni et qui investissent ici... qui ne sont absolument pas honnêtes."


Les directives de NHS recommandent que les femmes de moins de 40 ans se voient offrir trois cycles complets de FIV, tandis que celles de 40 à 42 devraient se voir offrir un cycle complet. Toutefois, les critères d’admissibilité varient selon les régions du pays.

La FIV n’est habituellement pas recommandée pour les femmes de plus de 42 ans en raison des faibles taux de réussite.


QU'EST CE QUE LA FIV - FÉCONDATION IN VITRO

  • Des ovocytes matures sont ponctionnés dans les ovaires de la femme et fécondé avec les spermatozoïdes dans un laboratoire.

  • L’œuf fécondé est ensuite transféré dans l’utérus de la femme pour se développer

  • La FIV a fonctionné pour la première fois le 10 novembre 1977. Le 25 juillet 1978, la première FIV au monde, Louise Brown, est née.

  • En moyenne, la FIV échoue 70% du temps

  • Les taux de réussite les plus élevés concernent les femmes de moins de 35 ans.

  • En moyenne, il faut 4 ans et demi pour avoir un enfant avec un FIV

Source : Human Fertilisation and Embryology Authority/Fertility Network UK


Mme Cheshire a déclaré que certaines parties du secteur utilisaient des tactiques de vente "flagrantes" pour persuader les femmes "vulnérables" de suivre un traitement.

Une femme de 50 ans a dit qu’elle avait même reçu des traitements de FIV elle-même, par des employés qui n’étaient pas au courant de son rôle avec le régulateur HFEA, lors d’une visite à un salon de fertilité à Manchester.

"Nous voyons maintenant des offres comme 'bébé garanti ou vous êtes remboursé'", indique-t-elle au Telegraph.


Mme Cheshire a également demandé que l’on donne plus de pouvoirs à HFEA de réglementer les prix, affirmant que certains centres privés facturaient jusqu’à 20.000£ livres pour les cycles - quatre fois plus que les cûts réels des traitements selon elle.

Elle a déclaré que les prix étaient souvent gonflés par l’utilisation croissante de "traitements additionnels", tels que la colle d’embryon (Embyo Glue) et les éraflures de l’endomètre (endometrial scratching), proposés par les cliniques pour augmenter les chances de succès.


Histoire de Caroline : Est-ce que je jette mon argent par la fenêtre pour enfant ?


Caroline, 40 ans, aurait aimé qu'une personne s'asseye avec elle et lui donne un coût réaliste pour son traitement de FIV, mais dit que souvent le personnel médical ne sait pas avec certitude.

Au départ, on lui a fait croire que le coût serait de 5 000£, mais il est maintenant d’au moins 16 000£.


"La liste des coûts de traitement n’est que du jargon et il y a tellement d’options. Je pense que j'aurai dû avoir une personne qui s'asseye avec moi et me dise. « Selon ta situation, voici ce que cela devrait te coûter »" indique-t-elle.

Le coût n’est pas le seul inconvénient du traitement de FIV pour Caroline - les hormones ont ajouté négativement l’expérience à la FIV.

« J'ai fais une pause sur le traitement car je trouve que l’injection de toutes les hormones me perturbe vraiment émotionnellement. Les injections m’ont bouleversé et m’ont complètement fait perdre la tête. »


Elle rajoute ceci : "Quand tu pleures au travail, tu n'es pas vu d'un très bon œil."

Cependant, Caroline, dont nous n’utilisons pas le nom complet à sa demande, pense qu’elle continuera le traitement car il lui reste deux flacons de sperme et qu’elle dépensera probablement encore 10.000£.

Cependant, plus tôt cette année, le chien de garde de la fertilité HFEA, qui réglemente tous les services de fertilité au Royaume-Uni, a averti que ces services étaient offerts sans preuve concluante qu’ils augmentent les chances de grossesse.

Son site Web dispose maintenant d'un tag "feu de circulation" pour de tels traitements. Aucun traitement n’a reçu le feu vert, Le Fert vert indique qu'il existe plus d'un essai clinique de qualité qui montre que la procédure est efficace et sécuritaire.


Source :

Traduit de cet article : Older women exploited by IVF clinics, says fertility watchdog

BBC - https://www.bbc.com/news/uk-48008635

23 vues