• Sandrine NGATCHOU

Le marché de la procréation : NMC Health Emirats Arabes Unis détient 86,4% d'EUGIN


La firme UEA Heatlhcare (Healthcare in the United Arab Emirates) dispose d'une participation en capital de 163 millions de dollars (143 Millions d'euros) dans les cliniques espagnoles.

NMC Health, une des plus grandes compagnies des soins aux Emirats Arabes Unis, a annoncé en 2015 un deal pour détenir 86,4 des actions de la société EUGIN. 


La transaction pour la clinique EUGIN a été révélée après que l’entreprise ait déclaré un bénéfice avant impôt de 77,5 millions de dollars en 2014, soit une augmentation par rapport à l'année précédente  qui était de 69,1 millions de dollars. Les revenus sont également passés de 550,9 millions de dollars à 643,9 millions de dollars. Selon une déclaration, l’acquisition d’Eugin aidera la société "de manière significative" dans sa nouvelle stratégie d’expansion.


D’autres opportunités d’acquisition sont également une possibilité puisque la société serait en "phase préliminaire" des pourparlers pour accroître sa présence à travers les Émirats arabes unis et la région du Golfe.


CEO BR Shetty a déclaré : "Cette transaction offre à NMC la possibilité de devenir le premier fournisseur intégré de soins de santé pour les femmes, de la fécondité à l’obstétrique et à la pédiatrie aux Emirats Arabes Unis, et permettant d'établir une position forte de l’entreprise dans le tourisme médical qui est un marché."


Eugin est l’une des plus grandes cliniques de fertilité en Europe et le leader établi dans le traitement transfrontalier de la fertilité avec des patients en provenance des plus grands pays d’Europe occidentale, ainsi que de la région Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Les actions ont été acquises auprès de ProA Capital (Proa Capital d’investissement S.G.E.I.C., S.A. est l’une des principales sociétés espagnoles indépendantes de Capital privé), des fondateurs d’Eugin et des membres de l’équipe de direction d’Eugin.

L’infertilité est perçue comme une préoccupation croissante au Moyen-Orient grâce à une montée en puissance de maladies telles que l’obésité et le diabète, les relations interfamiliales et les mariages tardifs.

Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé publié en 2010, les taux de fécondité dans les six pays du Golfe ont considérablement diminué entre 1990 et 2008.

Dans les Emirats Arabes Unis en particulier, un rapport de l’ONU a déclaré que l’État arabe avait l’un des taux de natalité en déclin les plus rapides au monde, passant de 5,7 enfants par femme à moins de 2 enfant au cours des 30 dernières années.


Source :

Arabian Business

https://www.arabianbusiness.com/uae-healthcare-firm-buys-163m-stake-in-spanish-fertility-clinic-583799.html

2 vues